Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lettres à Soi

L'eau, la capsule et la boisson

10 Février 2014 , Rédigé par Carine Allain

Une petite image de rien du tout ;)

Imaginez vous en percolateur. Il y a trois parties: le réservoir d'eau, la capsule, et au final, la boisson.

Voilà l'idée:

Le réservoir à eau représente votre Soi, votre partie Divine. Cette eau est faite de ce dont vous êtes vraiment constitués dans votre champs vibratoire: lumière, amour, joie et ressentit en font partie. Vous êtes à ce niveau le Un qui vibre, le tout et le rien, le cela et le cela n'est pas, éternel et infini.

La capsule, c'est vos filtres: structures inconscientes, égo, mental, enfant intérieur... Cette capsule fait partie de votre Je/Jeu, c'est le filtre du Je sur le Un pour vivre le Jeu: c'est le Un-carné, le Un dans l'expérience.

La boisson, c'est vos expériences, ce que certains nomment matière et que je nomme depuis peu la lumière sombre, qui reste donc la lumière vue au travers de vos filtres. Cette lumière sombre, contre qui chacun essais de lutter pour grandir, n'est autre que vous dans votre lumière, vécu et vu au travers de vos filtres, pour vous vibrer, pour être le Changeant qui s'apprend et grandit. Donc finalement, lutter contre la lumière sombre revient bien à lutter contre votre lumière, votre Un et votre Je...

Selon l'expérience que vous avez à vivre pour que Je grandisse et que Un-carné se Vibre au travers du Jeu, Un/Je change la capsule, et Je boit une nouvelle boisson. Je vit alors une expérience: Café, Thé, Capucchino, Tisane, etc... et pose sa relativité: j'm/j'm pas. Je fais aussi le choix de comment Je vit l'expérience, Je pose et est le "libre arbitre de son Jeu", de sa manière de vivre le Je/ Jeu: peur, doute, joie, tristesse, colère, etc... face à chaque nouvelle capsule-expérience ;)

Alors que vous aimiez ou non le café, que vous vous bruliez ou non avec le thé, que vous vous délectiez ou non avec le capucchino, ne pas remettre en doute que vous êtes faits de lumière, d'amour inconditionnel, d'un infini éternel*** . Et acceuillez vos filtres du Je/Jeu: une peur n'est qu'une peur quand vous avez compris qu'elle est là pour vous faire grandir. Un doute ne sera qu'une petite capsule d'expérience qui répond à: qui suis-je dans le doute, comment Je vibre Cela, et Cela me parle de quoi au plus profond de mon Etre.

Le Un-carné, c'est vous, le changeant, celui qui s'apprend. Celui qui pose ses choix pour les vibrer.

 

*** Je parle rarement en ces termes, lumière et amour inconditionnels. Non pas que je n'y crois pas, mais plutôt que beaucoup de gens y mette une quête de l'absolu à incarner. Et qui peuvent aujourd'hui créer des anesthésies et des désincarnés... les gens finissent par croire qu'il faut aimer tout le monde pour être dans la lumière, et ça peut faire des jolis dégats illusoires de chevaliers blancs qui ne supportent plus rien, même pas leur ombre.

L'amour inconditionnel et la lumière sont des termes qui appartiennent au monde non duel, c'est ce qui va de Soi et qui coule de Source: nous brillons tous, nous nous aimons tous, c'est Cela qui n'est pas le vrai lien Absolu. La solution étant donc de ne pas mélanger ces niveaux alors que nous ne sommes qu'au début de l'expérience Consciente.

Dans le Je: nous sommes au niveau de la capsule, et ce Je n'est pas dans le Jeu consistant à lâcher toutes les capsules. Ce Un-Carné aujourd'hui crée des limites, des structure pour vivre son Jeu relatif: alors oui, nous sommes Amour, mais cela ne veut pas dire que nous aimons tout et devons tout supporter. Et oui, nous sommes Lumière, mais cela ne veut pas dire que nous devons refuser les para-sols ;)

L'Humain à encore besoin de grandir, de vivre ses capsules,de vibrer des boissons différentes chaque jour: c'est l'apprentissage du Un-Carné Changeant ;)

 

L'eau, la capsule et la boisson

Partager cet article

Repost 0